A.S. EXPOGRAPH VANVES : site officiel du club de foot de VANVES - footeo

UNFE : Les PROS FOOT ENTREPRISE : Christophe HIMMER, sérieux et lucidité

1 mars 2017 - 22:29

UNFE - Les PROS FOOT ENTREPRISE : Christophe HIMMER par Daniel Teste

Source de l'article : http://www.unfe.fr/index.php/archives/actualites/211-les-pros-foot-entreprise-christophe-himmer-serieux-et-lucidite

A plus de 40 ans, Christophe HIMMER est toujours aussi compétiteur dans son club d’EXPOGRAPH Vanves, en DH Entreprise parisienne. Il montre toujours cette même envie de gagner qu’à l’époque où il jouait comme professionnel à Sète, Nîmes ou Tours. Son Président, Jean ROYER, qui nous a aidé, car il le connaît depuis longtemps, à préparer cet entretien, ne tarit pas d’éloges :     HIMMERPANINI<<Je suis toujours à l'écoute de ses remarques judicieuses et pertinentes. Je m'appuie souvent sur son ressenti pour prendre mes décisions de Président.
Son passé d'ancien pro fait que tous nos joueurs le respectent car il ne triche jamais. La petite anecdote: Quand je l'ai appelé pour créer Expograph en 2011, nous nous étions perdus de vue depuis Levallois en CFA. "Ho ! Jean depuis le temps (plus de 15ans) ... tu veux me suivre dans une nouvelle aventure? .....un nouveau club...Expograph.! ... Avec toi, dit-il, on peut aller au bout du monde (nous avons d’ailleurs joué en Coupe de France à Nouméa)... Banco !. Maintenant... nous sommes devenus...un très vieux couple...et ça dure !’’>>   Christophe HIMMER     htoursequipoe   1 Quels sont les clubs dans lesquels tu as évolué et quel fut le niveau sportif le plus élevé ?
J’ai commencé en jeunes (à 8 ans) à Elancourt dans les Yvelines avant d’aller à Versailles puis à Levallois où j’ai côtoyé Jean ROYER qui était kiné du club. A ans, j’ai signé à Rennes où j’ai joué une demi-saison en CFA avec la réserve et une demi-saison dans l’effectif professionnel. Pour l’anecdote mon seul match en Ligue 1, contre Guingamp, n’a pas été comptabilisé car l’arbitre avait arrêté le match en raison des intempéries.
Je suis donc devenu pro à l’âge de 25 ans.
C’est à Nîmes que j’ai poursuivi ma carrière en National puis j’ai signé à Tours où je suis resté 4 ans dont une saison en Ligue 2. Ma dernière destination ‘’pro’’ fût ensuite le FC Sète, club dans lequel j’ai évolué une saison mais une blessure sérieuse au genou et une opération au mois de juin ont fait que les dirigeants ont décidé de ne pas me conserver.   A 32 ans, souhaitant continuer à jouer à un bon niveau et après avoir été sollicité par Jean ROYER, j’ai signé à EXPOGRAPH Vanves où je joue toujours. A cette époque je ne connaissais pas du tout le Football Entreprise.   2 Comment es-tu venu au foot Entreprise ?
Comme je l’ai indiqué, c’est par Jean ROYER que je suis venu au Football Entreprise et je ne le regrette pas.   hactionnimes   3 Peux-tu nous dire quels sont les joueurs les plus talentueux croisés dans ton parcours de footballeur, sans omettre celui ou ceux côtoyés dans le foot Entreprise, si tu as suffisamment de recul pour ça…. ? Tout d’abord Jocelyn GOURVENNEC que j’ai connu à Rennes et qui m’a impressionné par sa qualité technique, la précision de ses passes, de ses transversales. Un joueur au jeu propre comme je n’en ai pas vu souvent. Je me souviens qu’on le surnommait d’ailleurs LE PROFESSEUR. Nous parlions souvent ensemble et il m’a beaucoup appris. Un autre joueur très différent m’a aussi marqué : Michel RODRIGUEZ, un défenseur pas très rapide, jamais pris en défaut grâce à son placement et qui savait parler et communiquer avec ses coéquipiers. Il est aujourd’hui manager général à Rouen.     Enfin un gardien pas très connu et qui évoluait en réserve au Stade Rennais en 2000, Boubacar BARRY COPA, m’a vraiment impressionné surtout qu’il pouvait tout aussi bien jouer dans le champ que dans les buts tant ses qualités techniques étaient au-dessus de la moyenne. A Rennes, barré par Bernard LAMA et Petr CECH, il a été prêté en Belgique où il joue toujours (Lokeren). NDLR : Il a aussi remporté la CAN 2015 avec la COTE D’IVOIRE en marquant le tir au but décisif face au Ghana, après avoir repoussé le pénalty du gardien des Black Stars.

htoursjeu   Parmi les joueurs du Football Entreprise, Thomas MUENIMANU (EXPOGRAPH) était un joueur particulièrement adroit devant le but avec une présence incroyable devant le but. Côté gardien, Julien VILAIN (RC Port du Havre) possède des super qualités qui auraient pu lui permettre de faire une carrière plus conséquente.   Pour ce qui concerne les coachs, c’est Jacques LONCAR qui m’a le plus marqué par sa philosophie de jeu, mais d’autres comme Didier OLLE-NICOLLE ou Thierry LAUREY m’ont beaucoup inspiré pour bâtir mes séances d’entraînement lorsque je coachais à Plaisir. C’est dans ce club que j’ai connu Tony SALAMONE, un homme du sud qui m’a un peu voire beaucoup mis le pied à l’étrier et dont je m’inspire encore.     En tant que joueur, en pro ou en amateur, j’ai toujours eu pour principe d’essayer de comprendre le pourquoi des séances d’entraînements, l’impact sur le match suivant, l’intérêt de leur contenu dans la démarche globale du coach.   HIMMREXPOGRAPOHEQUIPE   4 Que penses-tu du niveau du Foot Entreprise en Ile de France et France? Depuis que je joue en Football Entreprise, je trouve que le niveau qui était correct mais sans plus, s’est élevé. Il y avait 2 ou 3 équipes comme ORANGE ou la Banque De France qui se disputaient le titre. Aujourd’hui c’est bien différent avec la moitié de la poule qui lutte pour finir premier.   De plus les équipes qui montent font le maximum pour ne pas redescendre ce qui rend le championnat très attractif. En région, j’aime beaucoup l’équipe du Port du Havre très difficile à battre.
5 As-tu gardé des contacts avec d'anciens coachs ou coéquipiers « hors foot Entreprise » et, éventuellement, que leur dirais-tu pour les inciter à rejoindre notre pratique? J’ai surtout gardé le contact avec Frédéric PIQUIONNE avec lequel j’étais à Rennes et Samuel ALLEGRO qui évoluait il y deux ans au RED STAR. Quant à Franck RIBERY, je l’ai connu au cours de la seule saison qu’il a passée à Alès avant d’éclater à Brest puis partout. C’était étonnant car il ne jouait pas beaucoup. Il s’est rattrapé par la suite. Pour convaincre un joueur d’intégrer le Football Entreprise, je lui dirais que le niveau a évolué, qu’il permet de garder une bonne forme et qu’il y a moins de contraintes que dans la vie d’un joueur professionnel (pas de ski, congés spécifiquement en juin). Je pense que le niveau de jeu des meilleures équipes françaises se rapprochent du niveau de CFA2 voire quelquefois du CFA. C’est aussi dû au fait que les coachs se sont adaptés et sont plus reconnus.   6 Quel est ton souhait pour la fin de saison ou un message à faire passer ? Je voudrais remercier tous ceux qui m’entourent à EXPOGRAPH, le Président de l’entreprise René JEANDONNET, le Président du club, Jean ROYER mais aussi Joao, Pierre-Jean ou Jean-René et d’autres sans évidemment oublier tous les dirigeants bénévoles qui se démènent pour faire vivre le Football Entreprise.

Commentaires